Salut l’oiseau

Mercredi 7 juin, en fin d’après-midi, la sorcière de l’Aiguille du Criou (Samoens) nous a enlevé Damien.

Damien n’était pas qu’un membre du club, en plus d’être constamment en l’air quelque part autour du globe, il en était l’infatigable secrétaire (en plus d’être élu au comité directeur de la ligue Nouvelle Aquitaine de vol libre). Toujours à la recherche d’idées pour dégoter les indispensables subventions qui permettent à nos petites asso de faire découvrir le parapente au plus grand nombre. Toujours source de propositions pour améliorer nos conditions. Toujours présent pour donner un gros coup de main avant de partir parcourir les kilomètres sous son Artik 4, avec laquelle il se sentait si bien. Toujours de retour le soir même pour partager les vols de chacun devant les bières qu’il avait pris soin d’amener.

Voilà, tout ça, c’est fini… et il nous faut désormais apprendre à faire sans lui.

[Le clip "Salut l'oiseau" en mémoire de Damien]

Damien était un passionné. Il aimait passionnément voler, il aimait passionnément ses proches, il aimait passionnément son club. Suite à son décès, sa famille a tenu à intégrer le plus possible « Les Pitroux » à l’ensemble des hommages qui lui ont été rendus. En son honneur, elle nous a demandé de mettre en place une cagnotte dédiée au développement de notre activité « vol en biplace handi » pour les personnes à mobilité réduite. Damien venait tout juste de passer sa qualif bi handi, il aimait tant faire voler les autres. La collecte reste ouverte pendant tout le mois de juin. Alors, si le cœur vous en dit :

Dons Leetchi Damien

Nous souhaitons à notre tour nous associer à l’immense peine de tous ses proches ainsi qu’à celle de ses très nombreux amis volants. Notamment ceux qu’il a connu dans ses deux autres clubs de cœur :

Pour finir, voici le texte lu par Laurent au nom des Pitroux, lors de la cérémonie :

« C’est avec beaucoup d’émotion que nous venons vous parler de Damien. De sa passion du vol en parapente.

C’est tellement difficile de venir vous raconter tout ce que Damien nous a donné. Il a toujours été au cœur du club. A vouloir faire bouger les choses. Parce qu’il était entier, volontaire, parce que je crois qu’il aimait profondément notre club, qu’il s’y sentait bien. Mathilde nous a dit qu’on était un peu comme sa seconde famille. Au delà de son rôle au sein de notre club, de ses responsabilités, c’est le formidable ami qu’il a été dont on va se souvenir. Avec un sacré caractère mais toujours souriant, jovial, enthousiaste. Débordant d’énergie, toujours prêt pour aider et surtout toujours prêt pour voler ! Parce que dès que les conditions météos étaient bonnes, il fallait que Damien décolle !

Damien était tellement apprécié dans le club que chacun d’entre nous pourrait vous raconter une histoire de vol avec lui : un thermique partagé, un décollage en montagne, un nuage frôlé, un tirage de bourre comme en compétition, une bière après une journée de vol, un voyage partagé avec lui. Il adorait tellement voyager avec les amis. Il était une vraie agence de voyage ! Les copains en Grèce avaient lancé le slogan « Voyages Gibaud, c’est tout ce qu’il vous faut ! »

Damien a vécu le parapente d’une manière intense, passionnée presque exclusive. Il était vraiment passionné par le ciel, par les nuages, par le vent. Il adorait se sentir libre dans le ciel et parcourir la plaine ou la montagne de là-haut. Comme nous tous il trouvait ça magnifique. Il prenait un tel plaisir à chacune de nos sessions de vol. Je crois qu’il était vraiment heureux dans le parapente. Vraiment. Ce bonheur simple de vivre un truc intense et de le partager avec des copains.

C’est difficile de comprendre ça quand on a jamais volé. Quand on a jamais vu les choses du ciel. Et c’est difficile avec de simples mots de raconter ce que c’est de voler… Pourtant il faut le comprendre pour accepter que Damien soit parti de cette manière là. Qu’il se soit envolé pour toujours en vivant son rêve et sa passion. Mais il ne faut pas en vouloir ni à la montagne ni au parapente. On ne pourra jamais oublier son sourire, ses yeux rivés vers le ciel et son enthousiasme si communicatif. Bon vol à toi Damien. Tu vas terriblement manquer aux Pitroux.

Salut l’oiseau. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *